Rédiger sa thèse l’été, quand tout le monde est en vacances : guide de survie

Rédiger sa thèse est un sacré exercice d’endurance, dans lequel la motivation joue un rôle clé. Or l’été, quand tout le monde est en vacances, c’est encore plus compliqué : difficile de voir les autres se prélasser quand nous on doit aller au labo, au bureau ou à la bibliothèque (avec ses horaires estivaux restreints…). Comment garder le moral et être efficace malgré tout? Nos conseils pour survivre à l’été.


1. Rester motivé

Déjà que rédiger en temps normal ce n’est pas simple, pendant les grandes vacances (des autres!), cela devient une gageure.

Les oiseaux chantent, les terrasses sont installées partout, il fait chaud, vous avez envie de jouer le lézard au soleil, comme tout le monde, mais ce n’est pas possible, car vous avez votre thèse à écrire!

La priorité absolue, c’est de rester motivé(e), de ne pas décrocher, et de ne pas céder à la tentation de jouer le Caliméro. Non, non, pas de « pourquoi pas moiiiiiiii! », vous avez de grandes choses à accomplir!

d855573960882dd0769a51c31c25ad65.jpg

Pour vous aussi vous sentir en phase avec les autres en cette période de l’année, il est temps d’adopter un programme de travail estival, plus light, mais qui n’en sera pas moins efficace. Pour cela, réalisez un véritable planning de recherche et de rédaction, avec des plages horaires de 2h pour chaque phase.

Ne planifiez de travailler que les matinées ou les après-midis, pour vous libérer du temps pour faire autre chose et profiter de l’été. C’est important. L’automne arrive et vous devez prendre des réserves de soleil et de bons moments pour tenir le coup sur la durée.

thèse rédiger.jpg

Et ne culpabilisez pas : en ayant une distraction enthousiasmante en vue, en ayant une vie sociale plus active, vous vous sentirez plus motivé et vous serez plus efficace qu’à passer de longues heures devant votre ordinateur par cette chaleur, et à finir la journée avec une productivité faible qui vous minera le moral.


2. Rejoindre un groupe

Rester motivé passe aussi par rejoindre une communauté, notamment un groupe de thésards, dans la même discipline ou non. Le but est de se motiver ensemble. Ainsi, vous serez soutenu et vous aurez moins l’impression d’être seul au monde.

Au Canada, à Montréal, Thésez-vous organise des espaces de travail entre chercheurs et des retraites de rédaction, afin de se motiver ensemble. Si cela n’existe pas chez vous, pourquoi ne pas organiser la même chose avec vos amis et collègues qui rédigent aussi leur thèse?


3. Rappelez-vous pourquoi vous faites ce que vous faites

Parfois, on se démotive non parce que la tâche est trop gigantesque, mais parce que l’on a oublié pourquoi on fait ce que l’on fait. Rappelez-vous tous les jours pourquoi vous vous êtes lancé(e) dans une thèse, rappelez-vous de vos objectifs, notez-les quelque part pour vous en souvenir tous les jours. Vous vouliez faire plaisir à Mamie? Avoir un diplôme de Doctorat accroché au-dessus de votre bureau? Vous ambitionnez de décrocher un prix Nobel dans votre domaine? Ne l’oubliez pas. C’est ce qui vous distingue de ceux qui bullent nonchalemment sur les terrasses : vos motivations et votre but!

 

objectif thèse.jpg


4. Fixez-vous des objectifs réalistes et récompensez-vous

Quand il est difficile d’avancer, on a encore plus besoin de récompenses que d’habitude.

Fixez-vous des objectifs SMART c’est-à-dire des objectifs qui soient:

Spécifiques : ils doivent être précis

Mesurables : vous devez savoir quand vous les atteignez

Atteignables : ils sont réalisables et les étapes pour y arriver sont claires

Réalistes : vos objectifs ne doivent pas être excessivement ambitieux

Temporellement définis : il doit y avoir une limite de temps pour les atteindre.

Fixez-vous des objectifs quotidiens, et soyez souple sur leur réalisation. Inutile de se flageller si on n’a pas terminé ce que l’on voulait chercher ou rédiger! Voyez sur le long-terme.

Une fois que les objectifs sont clairs, et que vous les atteignez, récompensez-vous : achetez-vous quelque chose que vous aimez, ou qui vous donne envie, passez une heure ou deux à ne rien faire sur Netflix, sortez avec des amis. Se récompenser est crucial pour maintenir la motivation.


5. Accumuler et célébrer les petits succès

Rester motivé quand tout le monde ou presque autour de vous ne fait que prendre du bon temps passe par des petits trucs comme le fait d’accumuler les petits succès.

Ce qui nous démotive, c’est par exemple le fait de ne pas avoir atteint ses objectifs quotidiens, de ne pas réussir à rédiger du tout, de ne pas être satisfait de ce que l’on a écrit.

Une façon de garder l’envie de poursuivre sa thèse pendant l’été (et de manière générale aussi!) consiste à se fixer des petits objectifs simples (écrire un paragraphe, mettre en forme les figures du chapitre 1, écrire une ébauche de plan, commencer à faire relire l’introduction…) et à chaque fois qu’une tâche est faite, rajouter ce succès aux précédents.

Dans la psychologie de la motivation, la célébration des « small wins » est une recommandation importante et qui marche. T. Amabile, professeur à la Harvard Business School, a étudié les small wins et leur importance dans le « progress loop » (le cycle du progrès) : les habitudes positives créent un renforcement positif qui a un impact sur la performance sur la durée.

Enfin, si vous êtes épuisé et que l’inspiration n’est pas là, il est préférable de prendre quelques semaines off ou, pourquoi pas, assister à une université d’été pour vous changer les idées, rencontrer d’autres personnes, trouver l’inspiration à nouveau. Notre psychologue du travail peut également vous conseiller de manière personnalisée sur votre organisation et vous aider à retrouver des ressources pour mener votre thèse jusqu’au bout.

Besoin de faire le point ou de vous remotiver? Prenez contact avec notre équipe d’experts pour bénéficier d’un point conseil gratuit de 15 mn: thesesmemoires@gmail.com 

 

 

Comment rédiger un abstract scientifique? Suivez le guide

Le mot abstract vient de l’anglais et se définit ainsi : « a summary of the contents of a book, article, or speech. » Il s’agit donc du résumé du contenu d’un livre, d’un article ou encore d’un discours. Un abstract est essentiel car c’est la première et parfois seule partie de votre travail qui apparaîtra dans les bases de données. Nous allons nous intéresser dans ce billet aux abstracts de publications scientifiques et vous expliquer de manière synthètique quel est le but d’un abstract et comment le rédiger.

The word abstract is an English word and is defined as follows: « a summary of the contents of a book, article, or speech. » It is therefore a summary of the content of a book, an article or a speech. An abstract is essential because it is the first and sometimes the only part of your work that will appear in databases. In this post, we will look at scientific abstracts  and explain in a synthetic way what is the purpose of an abstract and how to write it.

abstracts writing écrire un abstract.jpg

Le but d’un abstract

Un abstract ou résumé est un condensé de votre publication: il doit réaliser le tour de force de présenter en quelques lignes l’essentiel de votre contenu, motiver le lecteur à s’y intéresser et à continuer la lecture, voire à acheter le papier.

Attention cependant, il ne faut pas y dévoiler la discussion de vos résultats !

 

The purpose of an abstract

An abstract is a condensed version of your publication: it must be able to present in a few lines the essence of your content, motivate the reader to take an interest and continue reading, or even buy the paper.

Be careful, however, not to reveal the discussion of your results!

 

Longueur de l’abstract

Habituellement, un abstract doit faire entre 150 et 300 mots, ou 2500 caractères espace compris, soit un grand paragraphe. Il est important de se tenir à la limite et de rester synthétique car votre lecteur ne lira pas davantage. L’abstract doit rester un « avant goût ».

Length of abstract

Usually, an abstract should be between 150 and 300 words, or 2500 characters including space, a large paragraph. It is important to keep to the limit and stay synthetic because your reader will not read any more. The abstract must remain a « foretaste ».

 

Organisation d’un abstract

L’abstract devant tenir dans un nombre de mots limité, sa construction est codifiée :

  1. Un titre, contenant les mots clés
  2. Une introduction (aussi appelée « background » en anglais)
  3. Matériel et Méthode
  4. Résultats
  5. Conclusion
  6. Liste de mots clés

L’organisation de l’abstract suit donc l’organisation de votre publication, excepté pour la partie discussion.

L’introduction pose le contexte de votre travail et l’intérêt de celui-ci et pose la question de recherche, la section matériel et méthode permet de rapidement saisir la méthodologie que vous avez employée, la section résultats doit énoncer clairement, mais de manière très concise, les résultats auxquels vous êtes parvenu(e) et enfin la conclusion répond clairement et simplement à la question de recherche posée au départ et énonce brièvement les implications de votre recherche.

Gardez en tête que les parties les plus lues de l’abstract seront le titre, l’introduction et la conclusion.

Le titre est rédigé en dernier. Les mots clés du titre sont choisis pour

1/ décrire correctement le contenu de l’article

2/ faciliter la recherche de l’article sur Internet et sur les bases de données.

Enfin, évitez les répétitions abusives de mots clés entre le titre de l’abstract et la liste de mots clés en fin d’abstract, les moteurs de recherches n’en sont pas friands (voir plus d’explications ici).

Organization of an abstract

Since the abstract must fit in a limited number of words, its construction is codified:

  1. A title, containing the key words
  2. An introduction (also called « background » in French)
  3. Material and Method
  4. Results
  5. Conclusion
  6. List of key words

The organization of the abstract therefore follows the organization of your publication, except for the discussion part.

The introduction sets the context and interest of your work and poses the research question, the material and method section allows you to quickly grasp the methodology you used, the results section should state clearly, but very concisely, the results you got and finally the conclusion answers clearly and simply the research question posed at the outset and briefly states the implications of your research.

Keep in mind that the most read parts of the abstract will be the title, the introduction and the onclusion.

The title is written last. The key words of the title are chosen to :

1/ correctly describe the content of the article

2/ facilitate the search of the article on the Internet and on databases

Finally, avoid abusive repetitions of keywords between the title of the abstract and the list of keywords at the end of the abstract as search engines are not fond of them.

 

Les contraintes

Un abstract scientifique doit obéir à des contraintes de concision (ne pas faire de « blabla », être efficace) de clarté (privilégier la clarté de l’information au style) et de précision (ce n’est pas parce que c’est un abstract qu’il faut être vague).

En ce qui concerne la manière de citer les auteurs, il est préférable de les présenter dans l’ordre de leur contribution. Le premier auteur est celui qui a rédigé l’abstract et travaillé le plus sur l’étude. En cas de contribution égale, il est possible de procéder par ordre d’ancienneté ou par ordre alphabétique.

The constraints

A scientific abstract must obey constraints of conciseness (no « blah-blah ») clarity ( the clarity of the information is more important than the style) and precision (don’t be vague).

As regards the manner of citing authors, it is preferable to present them in the order of their contribution. The first author is the one who wrote the abstract and worked most on the study. In case of equal contribution, it is possible to proceed in order of seniority or alphabetical order.

 

Exemple d’abstract scientifique

Vous pouvez voir ci-dessous un exemple d’abstract scientifique récent. Le nombre de caractères total, espaces compris, est de 1700 environ. Vous pouvez voir qu’il y a 6 mots clés dans le titre, 8 mots clés dans la liste et seulement 1 mot clé se répète (risk messages).

Example of a scientific abstract

You can see below an example of a recent scientific abstract. The total number of characters, including spaces, is approximately 1700. You can see that there are 6 keywords in the title, 8 keywords in the list and only 1 keyword is repeated (« risk messages »).

exemple de bon abstract scientifique résumé.png

L’orthographe et la grammaire : relisez et faites-vous relire

Il ne faut pas oublier, enfin, que si vous avez consacré du temps et de l’énergie à votre recherche, c’est pour démontrer que celle-ci a des apports intéressants et que vous voulez convaincre qu’elle apporte une pierre à l’édifice.

L’abstract est donc un exercice d’argumentation et c’est ce qui le rend complexe !

Or pour convaincre, la qualité de vos idées et votre manière de les présenter importe, mais également l’orthographe, la grammaire et la syntaxe. Ne les négligez pas : vous savez certainement que lorsque un article n’est pas irréprochable, il convainc moins.

Il est donc indispensable de relire plusieurs fois votre publication au complet ainsi que votre abstract, et de faire relire l’ensemble par un professionnel.

 

Spelling and grammar: proofreading is key

Finally, you must not forget that if you have devoted time and energy to your research, it is to demonstrate that it is an interesting results and that you want to convince others that it actually makes a contribution to science.

The abstract is therefore an argumentative exercise and that is what makes it complex!

However, to convince readers, the quality of your ideas and the way you present them matters, but also the spelling, grammar and syntax. Don’t neglect them: you certainly know that when an article is not flawless, it is less convincing.

It is therefore essential to proofread your entire publication several times and to ask for a thorough and professional proofreading to polish your work.

expert affordable fast proofreading services .png