Rédiger sa thèse l’été, quand tout le monde est en vacances : guide de survie

Rédiger sa thèse est un sacré exercice d’endurance, dans lequel la motivation joue un rôle clé. Or l’été, quand tout le monde est en vacances, c’est encore plus compliqué : difficile de voir les autres se prélasser quand nous on doit aller au labo, au bureau ou à la bibliothèque (avec ses horaires estivaux restreints…). Comment garder le moral et être efficace malgré tout? Nos conseils pour survivre à l’été.


1. Rester motivé

Déjà que rédiger en temps normal ce n’est pas simple, pendant les grandes vacances (des autres!), cela devient une gageure.

Les oiseaux chantent, les terrasses sont installées partout, il fait chaud, vous avez envie de jouer le lézard au soleil, comme tout le monde, mais ce n’est pas possible, car vous avez votre thèse à écrire!

La priorité absolue, c’est de rester motivé(e), de ne pas décrocher, et de ne pas céder à la tentation de jouer le Caliméro. Non, non, pas de « pourquoi pas moiiiiiiii! », vous avez de grandes choses à accomplir!

d855573960882dd0769a51c31c25ad65.jpg

Pour vous aussi vous sentir en phase avec les autres en cette période de l’année, il est temps d’adopter un programme de travail estival, plus light, mais qui n’en sera pas moins efficace. Pour cela, réalisez un véritable planning de recherche et de rédaction, avec des plages horaires de 2h pour chaque phase.

Ne planifiez de travailler que les matinées ou les après-midis, pour vous libérer du temps pour faire autre chose et profiter de l’été. C’est important. L’automne arrive et vous devez prendre des réserves de soleil et de bons moments pour tenir le coup sur la durée.

thèse rédiger.jpg

Et ne culpabilisez pas : en ayant une distraction enthousiasmante en vue, en ayant une vie sociale plus active, vous vous sentirez plus motivé et vous serez plus efficace qu’à passer de longues heures devant votre ordinateur par cette chaleur, et à finir la journée avec une productivité faible qui vous minera le moral.


2. Rejoindre un groupe

Rester motivé passe aussi par rejoindre une communauté, notamment un groupe de thésards, dans la même discipline ou non. Le but est de se motiver ensemble. Ainsi, vous serez soutenu et vous aurez moins l’impression d’être seul au monde.

Au Canada, à Montréal, Thésez-vous organise des espaces de travail entre chercheurs et des retraites de rédaction, afin de se motiver ensemble. Si cela n’existe pas chez vous, pourquoi ne pas organiser la même chose avec vos amis et collègues qui rédigent aussi leur thèse?


3. Rappelez-vous pourquoi vous faites ce que vous faites

Parfois, on se démotive non parce que la tâche est trop gigantesque, mais parce que l’on a oublié pourquoi on fait ce que l’on fait. Rappelez-vous tous les jours pourquoi vous vous êtes lancé(e) dans une thèse, rappelez-vous de vos objectifs, notez-les quelque part pour vous en souvenir tous les jours. Vous vouliez faire plaisir à Mamie? Avoir un diplôme de Doctorat accroché au-dessus de votre bureau? Vous ambitionnez de décrocher un prix Nobel dans votre domaine? Ne l’oubliez pas. C’est ce qui vous distingue de ceux qui bullent nonchalemment sur les terrasses : vos motivations et votre but!

 

objectif thèse.jpg


4. Fixez-vous des objectifs réalistes et récompensez-vous

Quand il est difficile d’avancer, on a encore plus besoin de récompenses que d’habitude.

Fixez-vous des objectifs SMART c’est-à-dire des objectifs qui soient:

Spécifiques : ils doivent être précis

Mesurables : vous devez savoir quand vous les atteignez

Atteignables : ils sont réalisables et les étapes pour y arriver sont claires

Réalistes : vos objectifs ne doivent pas être excessivement ambitieux

Temporellement définis : il doit y avoir une limite de temps pour les atteindre.

Fixez-vous des objectifs quotidiens, et soyez souple sur leur réalisation. Inutile de se flageller si on n’a pas terminé ce que l’on voulait chercher ou rédiger! Voyez sur le long-terme.

Une fois que les objectifs sont clairs, et que vous les atteignez, récompensez-vous : achetez-vous quelque chose que vous aimez, ou qui vous donne envie, passez une heure ou deux à ne rien faire sur Netflix, sortez avec des amis. Se récompenser est crucial pour maintenir la motivation.


5. Accumuler et célébrer les petits succès

Rester motivé quand tout le monde ou presque autour de vous ne fait que prendre du bon temps passe par des petits trucs comme le fait d’accumuler les petits succès.

Ce qui nous démotive, c’est par exemple le fait de ne pas avoir atteint ses objectifs quotidiens, de ne pas réussir à rédiger du tout, de ne pas être satisfait de ce que l’on a écrit.

Une façon de garder l’envie de poursuivre sa thèse pendant l’été (et de manière générale aussi!) consiste à se fixer des petits objectifs simples (écrire un paragraphe, mettre en forme les figures du chapitre 1, écrire une ébauche de plan, commencer à faire relire l’introduction…) et à chaque fois qu’une tâche est faite, rajouter ce succès aux précédents.

Dans la psychologie de la motivation, la célébration des « small wins » est une recommandation importante et qui marche. T. Amabile, professeur à la Harvard Business School, a étudié les small wins et leur importance dans le « progress loop » (le cycle du progrès) : les habitudes positives créent un renforcement positif qui a un impact sur la performance sur la durée.

Enfin, si vous êtes épuisé et que l’inspiration n’est pas là, il est préférable de prendre quelques semaines off ou, pourquoi pas, assister à une université d’été pour vous changer les idées, rencontrer d’autres personnes, trouver l’inspiration à nouveau. Notre psychologue du travail peut également vous conseiller de manière personnalisée sur votre organisation et vous aider à retrouver des ressources pour mener votre thèse jusqu’au bout.

Besoin de faire le point ou de vous remotiver? Prenez contact avec notre équipe d’experts pour bénéficier d’un point conseil gratuit de 15 mn: thesesmemoires@gmail.com 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s